Accueil » Events & Jobs » AVSF : Recrutement superviseur élevage PSAK

AVSF : Recrutement superviseur élevage PSAK

jeudi 31 octobre 2013

Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières(AVSF), Coordination Nationale Sénégal, recherche un : Vétérinaire /Ingénieur des Travaux d’Elevage/Zootechnicien

Les candidats intéressés devront adresser leur candidature (Lettre de motivation manuscrite et CV) avec les références « Superviseur volet élevage PSAK » avant le 15 novembre 2013 :
- par courrier, à : AVSF, Coordination Nationale, BP 64 514, Dakar-Fann.
- par email, à : m.balde@avsf.org
(NB : les lettres manuscrites scannées sont acceptées)

Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières(AVSF), Coordination Nationale Sénégal, recherche un :

Vétérinaire /Ingénieur des Travaux d’Elevage/Zootechnicien

Pour la mise en oeuvre du projet « d’appui à la sécurité alimentaire par l’intégration de l’agriculture et de l’élevage ».

CONTEXTE

1/ Présentation d’ AVSF
Agronome et Vétérinaires Sans Frontières est une ONG française née de la fusion en 2004 de Vétérinaires Sans Frontières (VSF) et du Centre International de Coopération pour le Développement Agricole (CICDA). AVSF intervient actuellement dans une vingtaine de pays en Afrique, Amérique Latine et Asie. Ses principaux axes de coopération sont basé sur :
- La gestion durable des ressources naturelles (eau, sol, forêts, pâturages) et des territoires ruraux : accès équitable des producteurs familiaux aux ressources, appui au développement de modes de gestion concertée et durable des ressources, et de modes de production adaptés au niveau des exploitations familiales.
- Le développement des systèmes d’élevage et la structuration de services aux agriculteurs et éleveurs, en particulier dans les domaines de la santé animale.
- Le renforcement des organisations de producteurs et de leur rôle dans les filières de produits agricoles et d’élevage (café, fruits, légumes, produits laitiers, viande, …) locales et internationales.

Les axes d’intervention au Sénégal sont :
- Sécurisation de la mobilité de l’élevage pastoral
- Appui à la structuration des organisations agricoles. et développement des filières
- Accroissement des revenus des exploitations agricoles familiales
- Accès à un dispositif de proximité en santé animale de base (santé vétérinaire)
- Amélioration du bien être des animaux
- Diversification et transformation des produits agricoles pour la filière bio équitable

2/ Présentation du projet
Le projet « d’appui à la sécurité alimentaire par l’intégration de l’agriculture et de l’élevage » dans la région de Kolda (PSAK).
Son objectif global est d’augmenter le niveau de sécurité alimentaire des exploitations familiales par la promotion d’une agriculture paysanne durable.
Les objectifs spécifiques du projet sont d’améliorer le niveau de production et d’augmenter les revenus des familles paysannes les plus vulnérables de la région de Kolda.
L’action proposée intervient auprès des producteurs organisés sur la sécurisation des facteurs de production. Des investissements sont faits sur les ouvrages hydro-agricoles pour la production du riz et le maraîchage.
Le premier volet du projet développe des activités d’appui à la production vivrière et maraîchère.
La filière riz occupe une place centrale dans le dispositif d’intervention avec notamment le renforcement des capacités de production par l’accès aux intrants (semences, fumure) et à l’équipement agricole par la mise en place d’un fond de subvention, la réhabilitation d’ouvrages hydro-agricoles et de magasins de stockage, l’accompagnement technique des producteurs (formation, information).
Ce volet concerne également le renforcement des activités d’élevage stratégiques que sont la production laitière et l’aviculture villageoise. Pour cela le projet met l’accent sur l’accès aux soins vétérinaires de qualité, l’accès aux aliments bétail en période sèche, l’amélioration des techniques de production et la diffusion des bonnes pratiques d’hygiène.
Le second volet d’intervention concerne l’appui à l’écoulement des produits locaux (maraîchage, lait, aviculture et mangues) générant des revenus pour les producteurs et renforçant la pluriactivité des exploitations familiales. On cherche à améliorer les dispositifs de collecte, appuyer les agropasteurs dans la prospection de marchés/clients, la contractualisation avec les opérateurs privés (grossistes et transformateurs) et à renforcer leurs capacités d’administration commerciale. Ces activités permettront aux paysans de la zone d’augmenter leur offre de produits et leur commercialisation via l’obtention de nouveaux débouchés et l’adoption de nouvelles techniques de transformation.
Le troisième volet d’intervention s’inscrit dans la poursuite du travail de structuration et de renforcement des capacités des producteurs. On vise un renforcement des connaissances et l’implication des acteurs locaux (notamment des OP) dans les questions de sécurité alimentaire, grâce :
- à des formations répondant aux besoins prioritaires identifiés,
- à la diffusion d’informations,
- à leur participation dans les structures de pilotage de l’action,
- à leur implication dans les réunions interprofessionnelles et de concertation avec les acteurs locaux et nationaux sur les politiques publiques de sécurité alimentaire.

- Détail de la mission :
Sous la responsabilité de la responsable du projet, le salarié sera directement responsable des activités d’ « élevage » du projet.
Dans ce cadre sa mission sera articulée principalement autour de :
- l’élaboration et le suivi de modèles techniques de conduite d’élevage bovin en stabulation fumière –laitière adaptée aux systèmes d’exploitation des différentes zones d’interventions du projet,
- L’élaboration et le suivi de modèles techniques de conduite d’élevage des espèces à cycle court,
- l’accompagnement des Organisations Paysannes partenaires et cibles dans l’élaboration, la mise en oeuvre et la rentabilisation économique de services à destination des producteurs laitiers et avicoles (appui-conseil technique, approvisionnement en intrants, commercialisation entre autres),
- le renforcement des capacités des staffs des OP partenaires dans son domaine de compétences.
- L’élaboration de rapports d’activités du projet
- 
Il bénéficie dans l’exécution de la collaboration du staff de l’équipe technique AVSF. Il devra en particulier travailler en étroite collaboration avec la responsable du projet dans l’élaboration de schéma de conseils techniques adaptés à chaque zone et situation.
Il s’assure de bonnes relations et d’une bonne coordination des activités du projet avec les partenaires (notamment avec la fédération département des producteurs de lait et la coopérative des aviculteurs) ainsi que les autres intervenants dans le secteur et dans la zone (Service technique de l’état, autres ONG ou projet, autres OP, etc.).
Le Véto/L’ITE/Zootechnicien rend compte à la responsable du projet.

PROFIL

- Vétérinaire/Ingénieur des Travaux d’Elevage/Zootechnicien spécialisé en conduite d’élevage,
- expérience dans le domaine de compétences requis (certificats exigés),
- expérience et/ou connaissance des zones d’intervention fortement appréciée,
- expérience dans le domaine de la conduite des espèces à cycle court(ECC)
- expérience en matière d’intégration agriculture élevage dans les systèmes d’exploitation fortement appréciée,
- aptitude au travail d’équipe et de terrain, et sous pression- fortes capacités relationnelles et bonnes capacités rédactionnelles,
- titulaire du permis de conduire moto ou véhicule,
- 
NB : pratique du puular sera un plus

ACTE DE CANDIDATURES

Les candidats intéressés devront adresser leur candidature (Lettre de motivation manuscrite et CV) avec les références « Superviseur volet élevage PSAK » avant le 15 novembre 2013 :
- par courrier, à : AVSF, Coordination Nationale, BP 64 514, Dakar-Fann.
- par email, à : m.balde@avsf.org
(NB : les lettres manuscrites scannées sont acceptées)