Accueil » Events & Jobs » Appel à propositions UE « Microfinance Programme II »

Appel à propositions UE « Microfinance Programme II »

lundi 18 juillet 2011

L’UE a sorti un appel à propositions le 16/06, intitulé « EU/ACP Microfinance Programme II » sous la référence : EuropeAid/131603/D/ACT/MULTI. La date limite de soumission des notes succinctes de présentation est fixée au 01 Août 2011.


Il s’agit d’un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules la note succincte de présentation doit être soumise pour l’évaluation. Par la suite, les demandeurs dont les notes succinctes de présentation auront été présélectionnées seront invités à soumettre un formulaire complet de demande.
OBJECTIFS DU PROGRAMME
L’objectif global du présent appel à propositions est de développer des systèmes financiers inclusifs adaptés aux besoins des pauvres. C’est-à-dire d’appuyer l’offre responsable et la fourniture de services financiers appropriés à ceux qui sont encore exclus et l’utilisation à bon escient de ces services par les clients potentiels. Cela implique le soutien à la fois de l’offre (fournisseurs de services financiers, et leurs institutions à l’appui) et de la demande (les clients).
Les objectifs spécifiques du présent appel à propositions sont les suivants :

  • Objectif spécifique 1 : faciliter l’accès au financement des communautés exclues du système financier formel, y compris les populations vulnérables, très pauvres et dans les régions éloignées, d’une manière durable, éventuellement à l’aide de modèles de prestation novateurs.
  • Objectif spécifique 2 : améliorer les capacités des institutions, en particulier dans les domaines de la gestion financière et la gestion du risque, ainsi que la transparence des performances financières et sociales envers toutes les parties-prenantes et plus particulièrement les clients.
  • Objectif spécifique 3 : renforcer les compétences financières des clients de la microfinance des pays ACP, pour leur donner les moyens d’une meilleure utilisation des services financiers dans le but de devenir des acteurs économiques autonomes.


PRIORITES

  • L’appel favorisera des initiatives axées sur les approches novatrices destinées à élargir la portée des actions vers nos bénéficiaires cibles. Ces approches novatrices concerneront l’utilisation des technologies, de processus et de méthodologies adaptées ; de recherche orientée à répondre aux besoins des clients ; ou d’association/intégration avec d’autres initiatives qui poursuivent des objectifs similaires, tels que l’inclusion sociale des populations pauvres, vulnérables et exclues.
  • L’appel privilégiera les initiatives qui portent un effet d’initiation. Le Programme UE / ACP Microfinance a un rôle d’avant-garde dans l’appui à des initiatives innovantes dans des environnements difficiles ou peu explorés, où l’inclusion financière est insuffisante. L’appel à propositions donnera la priorité aux initiatives bien articulées et innovantes, en particulier celles qui éprouvent des difficultés à se financer immédiatement sur le marché. Le soutien apporté par l’appel peut servir de levier pour des financement additionnels et diversifiés
  • L’autonomisation locale : Le programme a pour objectif de créer des capacités locales dans les IMF et les institutions d’appui aux IMF, créant ainsi la base pour une activité de microfinance locale durable. Un critère important pour la sélection des propositions concernera l’effort de renforcement des pouvoirs locaux, à travers la formation, le mentorat, le transfert de technologie et plus généralement la promotion des acteurs locaux.
  • La coopération Sud-Sud : Il y a beaucoup de ressources locales dans les pays ACP. La meilleure façon de la consolider est de lui fournir des possibilités de s’exercer. L’utilisation des capacités des pays ACP dans l’apport d’outils ou de conseil sera appréciée favorablement. L’appel ciblera les initiatives qui ont pour objectif ultime de fournir l’accès financier aux populations pauvres et vulnérables, exclues d’un accès adapté à leurs besoins. Cette exclusion peut être due au manque d’accessibilité (personnes vivant dans des régions éloignées et difficiles à atteindre...), aux particularités de l’activité principale (activités agricoles avec des revenus irréguliers, activités soumises aux aléas météorologiques...), ou le fait d’une exclusion sociale (les handicapés, les communautés très pauvres ou discriminées en raison du sexe, de l’origine ethnique...)


Pour cette raison, une attention particulière sera accordée aux thèmes transversaux contribuant à la réalisation de l’objectif global de réduction de la pauvreté, telles que la promotion des droits de l’homme, l’égalité des sexes, les droits des enfants et des personnes âgées, les droits des personnes handicapées, l’environnement et le changement climatique, ainsi que la lutte contre le VIH / sida et d’autres affections invalidantes. Chaque fois que ce sera nécessaire, les actions doivent clairement démontrer comment ces questions ont été et seront prises en compte dans la conception, la mise en œuvre et le suivi.
L’appel visera les fournisseurs de services spécialisés qui agissent pour favoriser l’inclusion sociale et financière des collectivités susmentionnées, en encourageant et en soutenant leur autonomisation et leur participation, leur accès aux services de base (eau, santé, assainissement ...), leur activité productive et le développement des entreprises.
L’appel ciblera les initiatives qui abordent la question de la capacité des clients de microfinance des pays ACP à comprendre et à traiter les services financiers, une garantie contre les mauvaises pratiques envers les clients et dans la gestion des IMF.
MONTANT DE L’ENVELOPPE FINANCIÈRE
Le montant indicatif global mis à disposition au titre du présent appel à propositions se monte à 7,5 M €. L’administration contractante se réserve la possibilité de ne pas attribuer tous les fonds disponibles.

_ Taille des subventions :
Toute subvention demandée dans le cadre du présent appel à propositions doit être comprise entre le montant minimum et le montant maximum suivants :

  • montant minimum : EUR 250.000
  • montant maximum : EUR 800.000


En outre, toute subvention demandée dans le cadre de cet appel à proposition ne peut excéder 80% du total estimé des coûts acceptés .

  • Word - 566.5 ko (Word, 566.5 ko)


Pour plus d’informations, les lignes directrices et documents à l’intention des demandeurs sont disponibles : https://webgate.ec.europa.eu/europe...