Accueil / Vie de la plate-forme / Deb’ataya / Deb’ataya n 21 « Couverture maladie Universelle (CMU) »

Deb’ataya n 21 « Couverture maladie Universelle (CMU) »

Le 26 avril 2017 une vingtaine d’organisations se sont réunies dans les locaux de l’ONG ACTED pour parler de la Couverture maladie Universelle (CMU).
Mme Fernandez et Mr. Ndiaye, coordinatrice Pays et coordinateur projet pour l’ONG Medicos del Mundo, ont fait une présentation générale du concept de CMU et du projet « Système universel et équitable de protection sociale dans la région de Dakar » réalisé en partenariat avec l’Agence Nationale et Régionale (Dakar) de la CMU.
L’expérience de ce membre de la Plateforme des ONG Européennes au Sénégal a été le point de départ pour animer un débat sur le cadre politico-juridique de la CMU au Sénégal et pour inviter les participants au Deb’ataya à faire leurs considérations et propositions concernant les stratégies à mettre en place pour garantir à toute la population sénégalaise l’accès aux services de santé.

POLITIQUE NATIONALE DE LA CMU AU SENEGAL

L’extension de la CMU de base dans le secteur informel et rural est une priorité du gouvernement du Sénégal.

BUT : améliorer l’accessibilité financière aux soins de santé de qualité pour les populations du Sénégal, en particulier celles du secteur informel et du monde rural à travers l’extension de la couverture maladie universelle sur la base des mutuelles de santé.
OBJECTIFS : étendre la couverture maladie de base à 100% des populations du secteur informel et du monde rural à travers les mutuelles de santé à l’horizon 2017 1. Mettre en place un environnement juridique et institutionnel favorable pour stimuler l’extension de la CMU dans le secteur informel et le monde rural ; 2. Renforcer les capacités techniques des acteurs de développement pour soutenir l’extension de la CMU dans le secteur informel et le monde rural dans toutes les régions du pays ; 3. Etendre progressivement la couverture maladie universelle à travers la mise en œuvre du projet de la couverture assurance maladie (DECAM) au niveau de chaque région ; 4. Renforcer l’interface entre les mutuelles de santé et les filets sociaux pour étendre la CMU aux indigents et groupes vulnérables

AXES PRIORITAIRES

1. Développement de la CMU de base à travers les mutuelles de santé
2. Renforcement des initiatives de gratuité existantes
3. Mise en œuvre de la nouvelle initiative de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans.
4. Réforme des Institutions de Prévoyance Maladie

Axes d’intervention opérationnelle

• Mise en place de mutuelles et réseaux de mutuelles au niveau régional et départemental
• Renforcement des mécanismes de financement des mutuelles de santé (subventions des mutuelles de santé par l’Etat)
• Renforcement des systèmes d’administration et de gestion
• Renforcement de la communication

Pour plus d’informations et détails voir les fichiers annexés :
• Présentation exposée par Medicos del Mundo
• Programme de transformation de la santé en Afrique 2015-2020
• Rapport final de l’étude fait par Medicos del Mundo en 2016
• Rapport sur la santé dans le monde 2010
• Rapport sur la santé dans le monde 2013
• Plan stratégique de développement de la Couverture Maladie Universelle au Sénégal 2013-2017

Le débat a été inspiré par quelques questions par les représentants de Medicos del mundo en fin de présentation :

 La Politique Nationale de la CMU au Sénégal est prometteuse ?
 La stratégie mutualiste permettra de garantir l’équité et l’universalité de l’accès au soin ?
 La Politique Nationale de la CMU permettra de garantir l’effectivité du Droit à la Santé au Sénégal ?

Petit résumé des considérations des participants à ce Deb’ataya :

La CMU est prometteuse mais beaucoup de doutes ont été manifesté concernant la gratuité. Pour éviter les gaspillages il est préférable un système de remboursement qui doit être efficace et rapide. Aujourd’hui nous avons beaucoup de problèmes de communication au niveau des postes de santé. Les mutuelles ne sont pas assez efficaces à cause des retards dans la réception des subventions. Le système de distribution des fonds aux mutuelles nécessite d’amélioration.
Il est indispensable trouver d’autres formes de financement et l’implication des collectivités locales et du secteur privé est fondamentale.
La sensibilisation des populations rurales concernant le fonctionnement des mutuelles de santé est très important car sauvent les gens ne maitrisent pas ce concept.
Beaucoup d’organisations s’interrogent sur la nécessité de rendre obligatoire l’adhésion aux mutuelles de santé.
La sensibilisation et la prévention sont la clé pour réduire les couts et rendre plus efficace le système de CMU.