Accueil / Cartographie / IPSIA

IPSIA

Istituto Pace Sviluppo Innovazione Acli

Nationalité : Italienne

Adhésion à la Plateforme : Non

Régions d'intervention : Thiès

    Thèmes d'intervention :

Adresse Siège en Europe : Italie, Rome, rue Giuseppe Marcora 18/20C. F. 97043830583 - Tél +39.06.58.40.400 Fax +39.06.58.40.656 - ipsia@acli.it - www.ipsia.acli.it

Adresse Représentation au Sénégal  : Thiès, quartier Silmang derrière la Pharmacie Cheikh Ahmed Tidiane Cherif, BP 1019 RP Thiès - tél. (+221) 33 954 01 90

Coordonnées directeur/coordinateur : Patrizia Dodaro, Thiès, quartier Silmang derrière la Pharmacie Cheikh Ahmed Tidiane Cherif, BP 1019 RP Thiès - tél. 77 3424176 email : coordipsiasunugal@gmail.com

Activités au Sénégal : Agriculture et énergie renouvelable, sécurité alimentaire

Bailleurs : Agence Italienne pour la Coopération au Développement, Commune de Milan, Fondation Cariplo, Région Lombardie et Région Veneto


Liste des projets

“Nourrir le développement”- Agriculture familiale et filière de transformation dans les régions de Thiès

Brève description : L’objectif du projet est de contribuer au développement socio-économique des régions de Thiès et de Louga, grâce au renforcement du secteur agroalimentaire local et en particulier des filières de production et transformation agricole dans les commune de Mérina Ndakhar et de Ndande. Le projet capitalise, en termes de contacts et analyse du contexte, les interventions de développement agricole réalisés dans le village de BeudDieng et dans les communautés environ-nantespar Sunugal, renforçant le rôle pilote de cette expérience en ce qui concerne le développement des villages des communautés rurales concernés. Par rapport àla précédente phase test sur lestechniques d’irrigation, de culture et de l’approvisionnement en énergie, qui a permis de vérifier l’efficacitéde ces instruments en rapport avec la production agricole locale, l’intervention vise àune action structurelle dans les secteurs agroalimentaire de la zone, permettant aux bénéficiaires d’acquérir les techniqueset les compétences nécessaires pour la conservation et la transformation des fruits et légumes, rendu plus disponible par les techniques d’irrigation introduits.
LOCALISATION : Région de Thiès, commune de Mérina Ndakhar et région de Louga, commune de Ndande

• THEME D’INTERVENTION : Agriculture et sécuritéalimentaire

• Date démarrage : 01 / 01 / 2015
• Date de fin prévue : 31 / 03 / 2017
• Valeur totale : 407.992 Euro
• Principaux bailleurs : Commune de Milan, Fondation Cariplo, Région Lombardie, Région Veneto et Table Vaudoise
• Partenaires : Sunugal Italie, ENAIP Lombardie, ENAIP Piémont

“Nourrir le développement”- Agriculture familiale et filière de transformation dans les régions de Louga

Brève description : L’objectif du projet est de contribuer au développement socio-économique des régions de Thiès et de Louga, grâce au renforcement du secteur agroalimentaire local et en particulier des filières de production et transformation agricole dans les commune de Mérina Ndakhar et de Ndande. Le projet capitalise, en termes de contacts et analyse du contexte, les interventions de développement agricole réalisés dans le village de BeudDieng et dans les communautés environ-nantespar Sunugal, renforçant le rôle pilote de cette expérience en ce qui concerne le développement des villages des communautés rurales concernés. Par rapport àla précédente phase test sur lestechniques d’irrigation, de culture et de l’approvisionnement en énergie, qui a permis de vérifier l’efficacitéde ces instruments en rapport avec la production agricole locale, l’intervention vise àune action structurelle dans les secteurs agroalimentaire de la zone, permettant aux bénéficiaires d’acquérir les techniqueset les compétences nécessaires pour la conservation et la transformation des fruits et légumes, rendu plus disponible par les techniques d’irrigation introduits.

LOCALISATION : Région de Thiès, commune de Mérina Ndakhar et région de Louga, commune de Ndande

• THEME D’INTERVENTION : Agriculture et sécuritéalimentaire

• Date démarrage : 01 / 01 / 2015
• Date de fin prévue : 31 / 03 / 2017
• Valeur totale : 407.992 Euro
• Principaux bailleurs : Commune de Milan, Fondation Cariplo, Région Lombardie, Région Veneto et Table Vaudoise
• Partenaires : Sunugal Italie, ENAIP Lombardie, ENAIP Piémont

Bureaux IPSIA

• Adresse Représentation au Sénégal (si possible avec les coordonnées de géo localisation) : Thiès, quartier Silmang derrière la Pharmacie Cheikh Ahmed Tidiane Cherif, BP 1019 RP Thiès - tél. (+221) 33 954 01 90

PAESIM - Programme d’Appui àl’Entrepreneuriat Social et àl’Initiative Migrante dans les régions de Thiès

Brève description :Le secteur primaire est toujours le plus important dans le pays, mais le changement climatique provoquera dans 2050 l’augmentation du nombre de personnes souffrant de la faim. Le modèle dominant de la production (70 %), c’est celle de l’agriculture familiale qui fait référence aux fédérations paysannes, qui au fil des ans ont contribué concrètement au développement local. Les microentreprises rurales (MER) sont informelles, manque des entités économiques de documents juridiques appropriés et font partie des acteurs les plus importants des possibilités de développement et d’emploi socio-économique au Sénégal. La vulnérabilitéstructurelle des MER affecte leur durabilité(sociale et financière). Les MER peuvent contribuer de façon décisive àl’augmentation de la rentabilitéde l’agriculture. Le MER « Verts » (agriculture biologique, les énergies renouvelables utiles àla protection de la biodiversité agricole ; biotechnologie) présentent un intérêt particulier. Les actions du projet visent àrenforcer le tissu entrepreneurial agricole, écologique, social et inclusif de la zone rurale des régions de Thiès, Louga et Saint Louis et à soutenir les initiatives économiques résultant des migrants des régions susmentionnées. Le PAESIM fait la promotion de « intensification écologique de l’agriculture, pour soutenir les agriculteurs et leurs organisations »en collaboration avec les fédérations paysannes et prévoit : l’élaboration d’un modèle pour la prestation des « instruments financiers innovants pour améliorer l’accès au crédit pour les PME »au Sénégal ; la gestion et l’appui financier et technique aux petits producteurs ; l’accès au crédit. Le projet PAESIM comprend : mesures sur l’investissement des migrants dans leur pays d’origine ; transfert de technologie et d’activitéfinancière ; actions de soutien aux initiatives d’entreprise inclusive (objectifs sociaux aussi bien que économiques comme la création d’emplois, en particulier dans des domaines comme l’économie verte) ; actions visant àlutter contre le change climatique ; actions visant au renforcement des institutions et de la sociétécivile.

• LOCALISATION : Région de Thiès, Louga et Saint-Louis - Saint Louis : Départements de Dagana et Saint Louis : Bokhol, Gandon, Gnith ,Mabane, Mpal, Ross Bethio, Ronkh. Louga : Département de Louga et Kebemer : Kelle Gueye, Mbédiéne, Ndande, Nguidilé, Niomré, Thiolom-Fall. Thiès : Département de Tivaouane et Thies : Thies, MèrinaDakhar, Kayar, NiottoDio-bass, Fandene

• THEME D’INTERVENTION : Appui àl’entrepreneuriat social et àl’initiative migrante, services bancaires et financières pour l’agriculture
• Date démarrage : 01 / 06 / 2017
• Date de fin prévue : 31 / 05 / 2020
• Valeur totale : 1.998.950 Euro
• Principaux bailleurs : Agence Italienne pour la Coopération au Développement et Région Veneto
• Partenaires : Cisv (Chef de file), Re.Te., Sunugal, EtimosFoundation, CreditoSud, CISAO, Commune de Milan, Commune de Turin

PAESIM - Programme d’Appui àl’Entrepreneuriat Social et àl’Initiative Migrante dans les régions de Saint Louis

Brève description :Le secteur primaire est toujours le plus important dans le pays, mais le changement climatique provoquera dans 2050 l’augmentation du nombre de personnes souffrant de la faim. Le modèle dominant de la production (70 %), c’est celle de l’agriculture familiale qui fait référence aux fédérations paysannes, qui au fil des ans ont contribuéconcrètement au développement local. Les microentreprises rurales (MER) sont informelles, manque des entités économiques de documents juridiques appropriés et font partie des acteurs les plus importants des possibilités de développement et d’emploi socio-économique au Sénégal. La vulnérabilitéstructurelle des MER affecte leur durabilité(sociale et financière). Les MER peuvent contribuer de façon décisive àl’augmentation de la rentabilitéde l’agriculture. Le MER « Verts » (agriculture biologique, les énergies renouvelables utiles àla protection de la biodiversitéagricole ; biotechnologie) présentent un intérêt particulier. Les actions du projet visentàrenforcer le tissu entrepreneurial agricole, écologique, social et inclusif de la zone rurale des régions de Thiès, Louga et Saint Louis et àsoutenir les initiatives économiques résultant des migrants des régions susmentionnées. Le PAESIM fait la promotion de « intensification écologique de l’agriculture, pour soutenir les agriculteurs et leurs organisations »en collaboration avec les fédérations paysannes et prévoit : l’élaboration d’un modèle pour la prestation des « instruments financiers innovants pour améliorer l’accès au crédit pour les PME »au Sénégal ; la gestion et l’appui financier et technique aux petits producteurs ; l’accès au crédit. Le projet PAESIM comprend : mesures sur l’investissement des migrants dans leur pays d’origine ; transfert de technologie et d’activitéfinancière ; actions de soutien aux initiatives d’entreprise inclusive (objectifs sociaux aussi bien que économiques comme la création d’emplois, en particulier dans des domaines comme l’économie verte) ; actions visant àlutter contre le change climatique ; actions visant au renforcement des institutions et de la sociétécivile.
• LOCALISATION : Région de Thiès, Louga et Saint-Louis - Saint Louis : Départements de Dagana et Saint Louis : Bokhol, Gandon, Gnith ,Mabane, Mpal, Ross Bethio, Ronkh. Louga : Département de Louga et Kebemer : Kelle Gueye, Mbédiéne, Ndande, Nguidilé, Niomré, Thiolom-Fall. Thiès : Département de Tivaouane et Thies : Thies, MèrinaDakhar, Kayar, NiottoDio-bass, Fandene
• THEME D’INTERVENTION : Appui àl’entrepreneuriat social et àl’initiative migrante, services bancaires et financières pour l’agriculture
• Date démarrage : 01 / 06 / 2017
• Date de fin prévue : 31 / 05 / 2020
• Valeur totale : 1.998.950 Euro
• Principaux bailleurs : Agence Italienne pour la Coopération au Développement et Région Veneto
• Partenaires : Cisv (Chef de file), Re.Te., Sunugal, EtimosFoundation, CreditoSud, CISAO, Commune de Milan, Commune de Turin

PAESIM - Programme d’Appui àl’Entrepreneuriat Social et àl’Initiative Migrante dans les régions de Louga

Brève description :Le secteur primaire est toujours le plus important dans le pays, mais le changement climatique provoquera dans 2050 l’augmentation du nombre de personnes souffrant de la faim. Le modèle dominant de la production (70 %), c’est celle de l’agriculture familiale qui fait référence aux fédérations paysannes, qui au fil des ans ont contribuéconcrètement au développement local. Les microentreprises rurales (MER) sont informelles, manque des entités économiques de documents juridiques appropriés et font partie des acteurs les plus importants des possibilités de développement et d’emploi socio-économique au Sénégal. La vulnérabilitéstructurelle des MER affecte leur durabilité(sociale et financière). Les MER peuvent contribuer de façon décisive àl’augmentation de la rentabilitéde l’agriculture. Le MER « Verts » (agriculture biologique, les énergies renouvelables utiles àla protection de la biodiversitéagricole ; biotechnologie) présentent un intérêt particulier. Les actions du projet visentàrenforcer le tissu entrepreneurial agricole, écologique, social et inclusif de la zone rurale des régions de Thiès, Louga et Saint Louis et àsoutenir les initiatives économiques résultant des migrants des régions susmentionnées. Le PAESIM fait la promotion de « intensification écologique de l’agriculture, pour soutenir les agriculteurs et leurs organisations »en collaboration avec les fédérations paysannes et prévoit : l’élaboration d’un modèle pour la prestation des « instruments financiers innovants pour améliorer l’accès au crédit pour les PME »au Sénégal ; la gestion et l’appui financier et technique aux petits producteurs ; l’accès au crédit. Le projet PAESIM comprend : mesures sur l’investissement des migrants dans leur pays d’origine ; transfert de technologie et d’activitéfinancière ; actions de soutien aux initiatives d’entreprise inclusive (objectifs sociaux aussi bien que économiques comme la création d’emplois, en particulier dans des domaines comme l’économie verte) ; actions visant àlutter contre le change climatique ; actions visant au renforcement des institutions et de la sociétécivile.
• LOCALISATION : Région de Thiès, Louga et Saint-Louis - Saint Louis : Départements de Dagana et Saint Louis : Bokhol, Gandon, Gnith ,Mabane, Mpal, Ross Bethio, Ronkh. Louga : Département de Louga et Kebemer : Kelle Gueye, Mbédiéne, Ndande, Nguidilé, Niomré, Thiolom-Fall. Thiès : Département de Tivaouane et Thies : Thies, MèrinaDakhar, Kayar, NiottoDio-bass, Fandene
• THEME D’INTERVENTION : Appui àl’entrepreneuriat social et àl’initiative migrante, services bancaires et financières pour l’agriculture
• Date démarrage : 01 / 06 / 2017
• Date de fin prévue : 31 / 05 / 2020
• Valeur totale : 1.998.950 Euro
• Principaux bailleurs : Agence Italienne pour la Coopération au Développement et Région Veneto
• Partenaires : Cisv (Chef de file), Re.Te., Sunugal, EtimosFoundation, CreditoSud, CISAO, Commune de Milan, Commune de Turin