Accueil / Annonces / OFFRE EMPLOI – Coordinateur des volets tech-nique de production d’élevage et (...)

OFFRE EMPLOI – Coordinateur des volets tech-nique de production d’élevage et structuration des services collectifs d’appui à la filière lait (H/F)

Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le 31 janvier 2018, par e-mail à :
petitdan@gret.org et senegal@gret.org, tout en indiquant dans l’objet du mail la référence suivante « Candidat poste coordinateur Asstel2 »

Publié le 2 janvier 2018

Le Gret Sénégal recherche

Un coordinateur des volets technique de production d’élevage et structuration des services collectifs d’appui à la filière lait (H/F), CDD pour son antenne à Richard-Toll.

Contexte
Depuis 20 ans, le Gret intervient au Sénégal sur des problématiques de filières agroalimentaires et d’agriculture familiale. A la suite de la première phase du projet d’Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans le département de Dagana (Asstel) le Gret et ses partenaires ont obtenu les financements pour une seconde phase de 3 années. Cette phase permet de consolider les acquis obtenus dans le cadre des innovations testées en première phase. Le Gret travaille dans ce cadre-là sur deux axes stratégiques : le renforcement des services aux éleveurs et de leurs capacités de gestion de ces services, et l’évolution des systèmes d’élevage notamment laitier.
Le Gret intervient depuisle 1er janvier 2016 auprès de familles d’éleveurs avec un objectif de toucher progressivement 1500 familles dans le projet Asstel 2. Il développe par ailleurs une approche spécifique pour l’accompagnement de 25 exploitations pilotes (EP) permettant de tester les voies d’amélioration de la production laitière dans le contexte du Nord Sénégal. Le Gret développe à cette fin ses capacités techniques d’accompagnement des éleveurs.

Le projet Asstel 2 est organisé autour de 5 volets :
Volet technique de production élevage & lait. Les activités concernent 25 élevages pilotes au travers d’un dispositif de conseil à l’exploitation familiale en gestion et techniques de production ;
Volet structuration des services collectifs. L’accès aux services de production (alimentation, soins, collecte, etc.) et aux services de base (eau, éducation, formation, etc.) est un problème pour les populations pastorales et agropastorales. Le projet mène des activités de mise en place, soutien et extension des services au travers d’un réseau de 16 centres de services de proximité (CSP) qui regroupe 1500 familles.
Volet socio économie et résilience des familles d’éleveurs. L’amélioration des moyens d’existence des familles d’éleveurs constitue également un enjeu fort de cette seconde phase afin de réduire la vulnérabilité et la pauvreté, notamment dans la zone du Jeeri. Pour cela, le projet a retenu de renforcer les capacités des familles à faire face aux périodes de soudure et mieux gérer les périodes de crise par la conduite d’actions de sensibilisation, d’animation de groupes d’échanges et de visites. Elle comprend également des actions autour de la diversification des revenus de l’exploitation (hors lait) par la création ou le développement d’activités économiques.
Volet concertation & développement territorial. La phase 1 a vu la mise en place d’une cadre de concertation multi acteurs qui sera renforcé en seconde phase pour servir de lieu de proposition et de négociation d’une politique d’élevage à l’échelle du territoire de Dagana ;
Volet suivi-évaluation et production connaissances dont les activités seront limitées début 2016 mais prendront de l’ampleur par la suite dans le cadre notamment de partenariat avec des institutions de recherche.

Missions/fonctions
Les deux axes de missions suivantes seront accompagnés avec l’assistance technique du chef de projet

1. Appui à la structuration des services collectifs de la filière lait (50% ETP) :

En collaboration avec la Plateforme initiative lait de Dagana (PIL)

 Analyser la rentabilité des services retenus et proposer les plans d’affaire ;
 Accompagner la structuration des acteurs pour la mise en place des services et si besoin assurer leur renforcement de capacités ;
 Préparer avec les gérants des services et les leaders des usagers les bilans et plans annuels de mise en œuvre des services ;
 Accompagner la négociation entre les centres de services et les opérateurs économiques pour la délivrance du service ;
 Suivre la bonne exécution des chantiers de mises en place des services retenus et diriger les processus d’investissements en lien avec l’équipe administrative du projet Asstel.

Renforcement de capacités des pôles de la coopérative des producteurs de lait de Dagana (CPLD) et de leurs membres

 Identifier les besoins de formation et de renforcement des personnes cibles du projet ;
 Proposer les contenus des plans de renforcement et identifier éventuellement les prestataires à mobiliser ;
 Réaliser et/ou accompagner les formations et les animations prévues ;
 Assurer le reporting et l’évaluation du processus de renforcement de capacités.

Appui à la minilaiterie (UTL) de Ndombo (diversification des circuits de distribution et production/promotion de produits laitiers locaux

 Identifier les besoins d’appui et de formation de l’équipe de l’UTL ;
 Animer et suivre l’équipe de la minilaiterie dans la conduite des activités de transformation et de commercialisation de produits (prospection, promotion, marketing)
 Appuyer l’équipe pour leur renforcement de capacité en gestion technique et financière de leur unité ;
 Appui à la mise en place de services (aliments, collecte) en collaboration avec les fournisseurs de lait et la minilaiterie.

2. Coordination du volet « technique de production d’élevage » (50%ETP) :

 Coordonner, planifier et suivre la bonne conduite des activités prévues dans l’appui conseil, la formation et les actions de transformation des systèmes d’élevage des exploitations intégrées dans le réseau des « élevages pilotes » Asstel2(25EP)
 Accompagner et coordonner l’équipe dans les actions de diffusion technique (animation, formation, visites d’échanges) auprès de 50 groupes villageois associant un dispositif mise en place d’animation villageoise relais
 Assurer le reporting des activités auprès du chef de projet et chargé de suivi évaluation. Participer aux actions de capitalisation

Compétences requises
-  Maîtrise dans l’élaboration d’études de faisabilité et dans l’analyse économique et fi-nancière de projets (seuil de rentabilité, marge, besoin en fond de roulement, bilan, compte de résultat, …)
-  Connaissance des outils d’élaboration des stratégies commerciales des entreprises ;
-  Etre capable d’apporter à la fois une expertise / conseil en gestion écono-mique/financière d’un service / d’une entreprise ;
-  Etre capable de concevoir, organiser et conduire une animation-formation de groupe, selon les thèmes et besoins identifiés
-  Etre capable d’analyser une situation, de définir/identifier des besoins d’accompagnement spécifiques, techniques, économiques et sociaux, plus spécifiquement en milieu rural ;
-  Etre capable de gérer des relations partenariales OP
-  Maitrise des principes de l’organisation collective autour de la gestion de services économiques ;
-  Management d’une petite équipe de techniciens (3)
-  Bonne maîtrise des bases de l’approche globale d’une exploitation familiale, d’élevage
-  Bonne connaissance du fonctionnement de la société alpulaar
-  Motivé(e), force de propositions, autonome et capable de prendre des initiatives, sens critique ;
-  Application et rigueur. Qualité de médiation et d’écoute. Savoir travailler en équipe.

Profil
-  Niveau d’études : Niveau minimum Bac+3/4en développement local, économie / éle-vage et zootechnie
-  Expérience en matière de structuration de filière requise
-  Maîtrise du Pulaar et du Wolof
-  Maîtrise indispensable des bases d’utilisation des logiciels de bureautique : Word, Ex-cel
-  Permis moto et conduite de la moto sont un plus

Conditions d’exercice
Positionnement hiérarchique et fonctionnel :
Le/la coordinateur (trice) agira sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle du Chef de projet ;
Localisation du poste :
Le/lacoordinateur (trice)sera basé(e) à Richard Toll. Un poste de travail sera aménagé dans les bureaux du Gret à Richard Toll. Une moto sera mise à sa disposition pour assurer ses déplacements sur le terrain.
Aménagement des horaires de travail :
Les horaires journaliers varient en fonction des besoins du terrain mais sont généralement limités à 8h par jour du lundi au vendredi.

Conditions, indemnités, durée
Poste de coordinateur technique (H/F)en CDD de 10 mois à temps plein, renouvelable,associé à une période d’essai de 1 mois.
La rémunération sera établie sur la base de la grille de salaires en vigueur au Gret
Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le 31 janvier 2018, par e-mail à :
petitdan@gret.org et senegal@gret.org, tout en indiquant dans l’objet du mail la référence suivante « Candidat poste coordinateur Asstel2 »
Les entretiens d’embauche et tests sur table seront organisés la deuxième quinzaine de février 2018.
Seuls les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s pour les entretiens.