Accueil / Vie de la plate-forme / Ateliers et forums thématiques / Programmation conjointe des Etats membres : Concertation de la Société (...)

Programmation conjointe des Etats membres : Concertation de la Société Civile

L’Union Européenne et ses Etats membres élaborent actuellement leur programmation conjointe de coopération pour la période 2017-2023.

Souhaitant l’avis de la société civile au Sénégal sur cette programmation, l’Union Européenne a missionné la Plateforme des ONG européennes (PFONGUE) au Sénégal dans cet objectif.

Si les ONG membres de la PFONGUE ont été impliquées dans le processus comme facilitateurs et contributeurs, les organisations de la société civile sénégalaises ont été les plus nombreuses à exprimer leurs avis et recommandations. Le CONGAD a été associé tout au long du processus.

1) Les membres de la plateforme ont été mobilisés dans un premier temps pour se porter référents d’une des 10 thématiques traitées par l’UE et ses Etats membres.

Infrastructures économiques et leur intégration régionale ; gouvernance économique : gestion du budget, modernisation de l’administration publique et lutte contre la corruption ; la lutte contre la criminalité et le terrorisme, y compris au niveau régional.

2/ Cette première étape a permis ensuite d’organiser des rencontres avec chacun des chefs de file des thématiques, dans le but de connaître leurs intentions dans le domaine (analyse de la thématique, objectifs et plan d’action sur les 6 années à venir) et leurs attentes quant à la consultation de la société civile.

A l’issue de ces 10 rencontres, la PFONGUE et ses ONG ont pu construire des ateliers de consultation, sur la base des drafts de fiches thématiques et d’échanges qualitatifs avec les chefs de file.

3/ Une fois les problématiques cernées pour chaque thématique, il s’est agi, en lien avec le partenaire CONGAD et les ONG référents de solliciter des organisations de la société civile sénégalaise pour participer aux ateliers de consultation.

Ainsi, 54 organisations sénégalaises (de Dakar et de ses régions, certaines prenant en compte particulièrement la question du genre et des personnes vulnérables comme les personnes en situation de handicap) et 11 ONG européennes ont participé aux 3 jours d’ateliers qui se sont tenu les 6, 7 et 8 décembre 2016 à l’hôtel Good Rade à Dakar.

4/ Nous avons choisi de suivre la répartition opérée par l’Union Européenne et ses Etats membres pour le déroulé des ateliers.
Ainsi, à chaque jour a correspondu un objectif stratégique de la programmation et ses 3 ou 4 thématiques afférentes.

Notre objectif étant de pouvoir transmettre à la fin de chaque journée un document synthétique avec avis et recommandations pour chaque thématique, nous avons organisé les ateliers par thématique. 3 ou 4 groupes de 6-15 personnes ont travaillé ensemble de la façon suivante : partant du draft du chef de file de façon à ne pas partir d’une page blanche, les groupes ont réalisé un brainstorming selon le canevas atouts/faiblesses/préconisations chaque matinée, ne se restreignant pas dans les propositions.

Des débats de qualité ont ainsi émergé et permis d’établir les après-midi un consensus par thématique autour de 5 atouts, 5 faiblesses et 5 préconisations fortes, transmises à chaque chef de file après une dernière relecture par les groupes.

Les membres de la PFONGUE présents dans chacun des groupes ont pu réaliser un travail de synthèse des ateliers et soulever quelques problématiques communes aux différents groupes, reprises dans le rapport.

Rapport disponible sur demande

[
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
][
]