Accueil » Vie de la plate-forme » Activités et contributions des membres » Projet AICHA Saint Louis : Appui aux Initiatives des Collectivités locales (...)

Projet AICHA Saint Louis : Appui aux Initiatives des Collectivités locales pour l’Hydraulique et l’Assainissement

Lettre d’information N°1 du Projet AICHA Saint Louis (Fevrier 2013)

Un Comité de pilotage dynamique

Le Comité de Pilotage (CoPil) du programme (mis en place en Avril 2012 par arrêté du Président du Conseil Régional) regroupe des représentants des collectivités locales bénéficiaires, des Services Techniques déconcentrés (Hygiène, Assainissement, Hydraulique, Santé, Eaux et forêts) et les partenaires de mise en oeuvre . La première rencontre du Comité de Pilotage a été tenue le 22 août 2012 au Conseil Régional et a permis la validation du plan d’action semestriel soumis par l’Unité de Gestion du Programme. Cette rencontre a permis aussi aux participants de donner des orientations stratégiques au programme. Le CoPil se tient chaque semestre.

L’Unité de Gestion du Projet (UGP) est composée des partenaires de mise en oeuvre : le Gret (chef de file), l’Agence Régionale de Développement (ARD) et Le Partenariat. L’UGP se réunit chaque mois pour faire le point sur les activités réalisées.

5 sites d’intervention dans 4 Communautés Rurales

L’ARD et le Conseil Régional, à partir des Plans Locaux d’Hydraulique et d’Assainissement des Communautés Rurales de la région de Saint-Louis, ont défini en 2012 un programme des investissements pour l’accès à l’eau potable et l’assainissement comprenant 10 projets prioritaires.

Dans une première phase du projet AICHA, 5 sites d’intervention dans 4 Communautés Rurales des départements de Dagana et de Podor ont été sélectionnés. De nouveaux partenaires techniques et financiers sont à rechercher en vue d’étendre le projet à d’autres sites d’intervention.

Démarrage des études à Mbane et Wendou Diami

L’ARD a réalisé des études socio-économiques à Wendou Diami et Mbane en vue de la réalisation des réseaux d’AEP. Ces études portent sur les besoins en eau, la capacité et volonté à payer des ménages mais aussi sur les comportements en matière d’hygiène et d’assainissement.

L’étude hydrogéologique pour l’implantation du forage de Wendou Diami a été réalisée par un Consultant sénégalais qui a estimé une profondeur de 172 m. Une étude topographique détaillée a été également réalisée avec un Bureau Sénégalais en vue de l’extension du réseau AEP de Mbane vers 3 villages.

Lancement de 2 appels d’offres de travaux

Deux avis appels d’offre pour la réalisation des travaux d’extension du réseau AEP de Mbane et le forage de Wendou Diami ont été publiés le 18 décembre 2012 dans l’édition N° 2774 du quotidien l’Observateur. Une quinzaine d’Entreprises ont manifesté leur souhait à participer à la concurrence en se procurant le DAO. L’attribution des marchés est en cours.

Interventions dans les structures communautaires

Le Partenariat a lancé les activités dans les structures communautaires dans la Communauté Rurale de Mbane. Des conventions ont été signées avec les écoles de Lewa et Wendou Samba et la case de santé de Wendou Samba, qui vont bénéficier de nouvelles infrastructures : adduction d’eau, construction de borne-fontaine, latrines et clôtures grillagées. Les Demandes de Renseignement et de Prix sont en cours et les travaux démarreront en février. Le volet accompagnement prévoit un renforcement des Conseils de Gestion des écoles, une formation des élèves, des enseignants et du personnel de santé sur l’hygiène de l’eau et de l’assainissement et la mise en place de
Brigade d’hygiène dans les écoles.

Echanges avec les acteurs du secteur de l’eau et de
l’assainissement au Sénégal

Depuis le démarrage du projet, des échanges permanents sont maintenus avec les acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement au Sénégal (Ministère, le PEPAM, Services techniques déconcentrés, partenaires techniques et financiers etc.). La participation du Gret, à la rencontre en octobre 2012 à la du Groupe des acteurs de l’hydraulique
rurale a permis de présenter le projet mais aussi de partager l’expérience du Gret en matière de délégation de gestion service d’eau potable. Des échanges avec la Direction de l’Assainissement sont en cours afin de définir des actions pour promouvoir l’accès à l’assainissement des ménages dans la zone du projet en partenariat avec le PEPAM-IDA.