Accueil » Cartographie projets ONG » COSPE

COSPE

(Coopération pour le développement des pays émergents)

    Adhésion à PFONGUE :
  • Oui
    Régions d'intervention :
  • Dakar
    Thèmes d'intervention :

Adresse Siège

Via S . Slataper, 10 - 50134 — FIRENZE, ITALIE
Téléphone : +39 055 47.35.56 - Fax : +39 055 47.28.06
E-mail : info@cospe.it ou mc8008@mclink.it - www.cospe.it

Adresse Représentation au Sénégal


SANDRINE LEGER
Coordinatrice Nationale

COSPE SENEGAL
BP : 11532 dakar PETAVIN au lieu de 5001
Tél : +221 33 827 64 13
E-mail : senegal@cospe.org

Principal bailleurs  : Ministère des Affaires Etrangers d’Italie ; Union Européenne ; Cariplo, Cariparma, Monte dei Paschi di Siena, Intesa San Paolo ; Région Toscana ; Région Emilia Romagna

Partenaires : Fédération Nationale des Gie de Pêche (Fenagie Pêche) ; CNCR (Conseil National de Concertation des Ruraux) et AJS (Association des Juristes Sénégalaises) ; Association des Planteurs et Apiculteur de l’Arrondissement de Diouloulou (APAD) ; Région Médicale de Ziguinchor ; Communauté Rurale de Djirnda


Liste des projets
Locaux COSPE

Action Féminine pour la Nutrition (AFNut)

Brève description : Augmenter la production et la consommation de produits locaux diversifiés et à haute valeur nutritive à travers l’accompagnement durable des ménages ruraux de la région de Kédougou.

• LOCALISATION : Région de Kedougou, départements de Kédougou et Saraya
• THEME D’INTERVENTION : Sécurité alimentaire et nutritionnelle/Résilience
• Date démarrage : Février 2016
• DUREE : 36 mois
• Valeur totale : 508.700,74€
• Principaux bailleurs : UE
• Partenaires : ADG (Aide au Développement Gembloux) et GIE Koba Club 1

Terre et Paix « Soutenir l’emploi des jeunes et l’accès à la terre comme prévention des conflits au Sénégal, Niger et Mali »

Ce projet vise l’employabilité des jeunes ruraux, femmes et hommes, issus de zones à risque à travers le renforcement professionnel et entrepreneurial. Les jeunes ciblés sont formés à devenir porteur de projet et suivi dans la réalisation de ce dernier. Les activités agro-sylvo-pastorales sont revues en intégrant les concepts de l’agroécologie et en réponses aux défis socio, environnementaux et économique.
La concertation locale incluant les jeunes femmes et hommes est favorisée autour de l’accès et sécurisation de la terre à cette couche sociale et autres facteurs de production. La dynamique d’insertion des jeunes est proposée selon une approche systémique. C’est tout l’entourage du jeune qui est investi. Sa famille consciente de la situation du jeune s’engage à l’épauler et lui céder des terres. Les autorités locales administratives et coutumières participent au ciblage et s’engage à faciliter la délibération de terre pour les jeunes femmes et hommes.
Ce projet reflète l’esprit de contribuer aux efforts pour freiner l’immigration clandestine et l’enrôlement de jeunes dans des activités illicites dans des zones rurales où la fragilité environnementale peut être une de cause de détérioration sociale.
ZONES D’INTERVENTION :
• SÉNÉGAL : en Casamance, département de Ziguinchor, communes de Thionck Essyl, Diouloulou et Djinaky ;
• MALI : région des Kayes, Cercle de Nioro, communes de Nioro du Sahel et de Guétéma - région de Sikasso, au niveau du centre de formation en agro-écologie Nyéléni situé à Sélingué ;
• NIGER : région de Tahoua, commune rurale de Tabalak - région de Tillabery, commune de Balleyara (Filingué), au niveau du centre de formation de Winditan.